La beauté parfois, se révèle en images et en mots choisis

 

Quelle audace saugrenue peut pousser à confier de l'écriture à quelqu'un, fut-ce un site internet ? Il y a de l'exhibition, là-dessous. Je me demande, à l'instant de livrer ces lignes à des regards que je n'ai pas sous les yeux, si je ne plonge pas dans la plus totale inconscience... à tout le moins, dans un pan de mon inconscient mis en mots. Et j'en voudrais ôter les épines.

Ecrire n'est pas agir, ou plutôt, c'est détourner un agir en un autre. Mes écrits ne sont  destinés qu' à donner du plaisir ou du réconfort. Légèreté: dire sans s'appesantir ce que chacun s'applique à cacher, pouvoir dire... Quelle joie! Formuler ce qui complique habituellement le rapports humains, en faire un akène plumeux: cette semence si légère que les enfants et les amoureux sèment d'un souffle, et qui s'envole au vent, la jeter sur un nuage et espérer qu'elle sera lue, qu'elle touchera avec la même douceur éphémère que le plumet de la fleur que j'évoque touche le gazon...

 

J'ai donc ouvert plusieurs espaces qui s'enrichiront régulièrement :

 

- des chansons qui peuvent inspirer (ou ont déjà inspiré) des musiciens.

- des vers libres : sans rimes ni raison, sans autre règle que l'inspiration au gré du vent ...

- des bouts rimés et rythmés selon différentes règles à découvrir j'aime, de temps en temps dire à la fois plusieurs choses : Les acrostiches m'en ouvrent le champ, mais il y a aussi des textes obéissant à des  contraintes qui deviennent des stimuli féconds : à vous d'en découvrir la teneur !

- enfin l'image sous toutes ses formes, pas uniquement littéraire donc, me réjouit presque autant que la langue. J'ai donc ajouté quelques photos, et quelques montages... un clin d'oeil en passant : à vous de voir.

 

Bon voyage ici et surtout, n'hésitez pas à laisser un commentaire.